Mon hypnose fétichiste

Parlons de moi.

Je vous parle de l’hypnose depuis un moment déjà mais je ne vous ai jamais vraiment expliqué d’où me vient ce fétichisme. Autant mon fétichisme de l’uniforme (vraiment très intense) ne me semble avoir aucune origine, celui de l’hypnose oui. Et je vais vous en parler.

Kaa et Mowgli

Et bien non. Fausse piste. Soit j’étais trop jeune pour y voir une forme de sexualisation soit je trouve la voix de Kaa insupportable. Toujours est-il que ce n’est pas de là que vient mon fétichisme.

Le coup du foulard

Retour au collège. J’ignore à cette époque être gay. La sexualité, chez moi, se résume à se branler pour le plaisir d’éjaculer. Je n’ai vu alors qu’un porno et n’ai pas spécialement réfléchi à ce qui me plaisait (ou pas) dedans.

Je dois avoir 14 ans peut-être 15 ans. C’est la stupide « mode » du jeu du foulard. Ceux de ma génération et ceux plus vieux s’en rappelleront comme ceci. On étrangle un camarade consentant pour qu’il s’évanouisse. C’est extrêmement dangereux donc tous les ados le font.

Je l’ai fait réellement deux fois. Mais je ne vais parler que de la première fois. (Toujours les plus importantes 😉 )

On s’y prenait comme ça :

Plié en deux, la tête vers le bas, on inspire et expire fortement et rapidement. Puis lorsqu’on a le tournis, on se redresse très vite, on est plaqué contre un mur par un camarade qui nous presse le cou des deux mains (évitant d’écraser la trachée). Normalement, on s’évanouit une fraction de seconde.

Mécaniquement, je me suis évanoui. Le trou complet. J’ai l’impression qu’il ne s’est rien passé mais j’étais debout, je suis assis, avachi. J’ai l’impression qu’il ne s’est rien passé, pas même une seconde mais je rationalise. Il est évident que je me suis évanoui et donc que du temps est passé. Le temps alors se distord dans ma tête. J’ai senti 0 seconde, vécu 2 secondes, imagine plus d’une dizaine seconde d’absence. Cet distorsion temporelle ET l’amnésie m’excitent. J’ignore alors à ce moment-là que je viens de gagner une fétichisme.

L’hypnose dans les séries

J’ai plus de 16 ans. Je sais que je suis gay mais c’est un secret absolu. Personne ne le sait. Je m’excite sur le catalogue de la redoute car Internet offre un porno difficile d’accès (et lent !)

Dans les séries (jamais dans les films allez savoir pourquoi), à chaque fois que le héros se fait manipuler et agit contre ses amis, je bande. Ça m’excite autant voir plus que des hommes dénudés. Mais je ne fétichise pas pour autant. Mes masturbations restent « des hommes qui sont beaux et couchent ensemble » ; pas de scénario ni de fétichisme.

Je découvre à peu près à ce moment là mon fétichisme des uniformes. J’oublie alors l’hypnose (que je pratiquais déjà sur mon voisin) et me consacre à vivre un enfer d’adolescent.

Les amnésies

Il devient rapidement évident pour moi, que ce qui m’excite le plus dans la manipulation mentale dans les séries c’est les amnésies. Le fait que l’hypnotisé n’est pas conscience de ces actes.

Quand je commence à pratique réellement ma sexualité, je garde au fond de moi mon fétichisme des amnésies. Inconsciemment, je sais qu’il vaut mieux que j’explore mon plaisir simplement plutôt que de me lancer directement dans des trucs élaboré.

J’ai plus de 18 ans, et j’oublie que je sais hypnotiser et que j’aimais ça. Mon fétichisme se transforme alors uniquement sur l’amnésie et la perte de contrôle. Mais mon fétichisme des uniformes étant d’un niveau largement supérieur (encore aujourd’hui), je ne me branle que rarement sur ce genre de scénario.

Mesmer et stars sous hypnose

Il y a environ 5 ans, alors que je me suis remis à l’hypnose grâce à Youtube et la street hypnose, il y a un regain d’intérêt pour l’hypnose. (notez que la mode est à nouveau parti)

Même si je n’aime pas les méthodes de Mesmer (qui ment à son publique pour le show), je reconnais son talent et d’une certaine manière je suis intéressé par la manière d’ont il hypnotise.

Stars sous hypnose, même s’il y a des chances que ce soit truqué (j’en sais rien), mets en scène des scénario très élaborés, amusants et… parfois excitant. Je redécouvre mon fétichisme, mais cette fois-ci du côté de l’hypnotiseur. Je sais ce que veut le sujet car « secrètement » je veux la même chose.

Je commence alors à réfléchir à allier sexe et hypnose.

Le boots camp

 

HypnoAdmin dans un boots camp BDSM

Ca restera un très bon souvenir. Même si je n’ai pas eu le temps d’y prendre du plaisir sexuel (d’une manière ou d’une autre), j’ai découvert à ce moment-là que j’aimais ça et que j’étais pas mauvais.

J’ouvre alors le site internet (ou je l’ouvre juste avant, je ne sais plus) et le reste vous le connaissez.

Mon plaisir quand j’hypnotise

Je prends du plaisir, je bande même lorsque je sens que le sujet lâche prise, lorsque je suis convaincu qu’il se laisse faire et qu’il ne simule pas (bien sûr je ne saurai jamais si quelqu’un simule ou pas).

Étrangement, je m’en aperçois au moment où j’écris tout ça, je ne reproduis pas ce qui m’exciterait moi si j’étais hypnotisé. Je me demande bien pourquoi.

 

N’OUBLIEZ PAS QU’IL Y A UN HYPNOCAMP EN JUIN 2019 !!!!

 

/!\ HYPNOCAMP 2019 (terminé)

Enfin ! Ce projet que l’on prépare à trois depuis des mois est lancé.

Pour ceux qui me suivent depuis un moment (ou qui lisent tous mes articles), j’ai participé à un bootscamp il y a quelques années. C’était un événement sur un week-end où le BDSM était le maître mot. C’est la même chose sauf qu’en lieu est place du BDSM, on va parler hypnose fétichiste.

Le projet :

Pendant 48H (deux nuits), des hypnotiseurs et des sujets vont se rencontrer afin d’explorer un triple fétichisme. Le sujet principal est l’hypnose érotique, avec comme second fétichisme le textile (cuir, lycra, néoprène, etc.) et le tout sous un léger thème de soumission et de lâcher prise.

Au début du projet, il y a deux hypnotiseurs et un sujet. Mais nous espérons monter à 4 hypnotiseurs et 8-9 sujets. C’est d’ailleurs à ça que sert cet article, chercher des sujets (en priorité) et des hypnotiseurs (si ceux que je connais ne sont pas disponibles).

 

Le lieu et les dates :

Nous louons une maison à Lyon, accessible à transport en commun.

(L’adresse sera donnée en mai après confirmation des participants)

Le week-end se fera du vendredi 14 juin à 19H au dimanche 16 juin à 15H.

Le tarif :

75€ pour la totalité des frais (location et nourriture)

Le planning :

L’hypnose sera au centre de tout.

L’objectif sera de faire porter à tout le monde (hypnotiseurs compris) sa tenue fétichiste, de vivre avec quelques temps et de soumettre ou se soumettre avec.

Divers activités seront proposées comme de l’hypnose érotique, de l’écriture automatique, de la synesthésie…

Des jeux

Et sans aucune obligation des activités liées à la sexualité.

Qui peut venir ?

Des hommes exclusivement, ayant 18 ans et plus.

Hypnotiseur, hypnotisé ou les deux. Il faut par contre savoir ce qu’est l’hypnose (avoir déjà été hypnotisé est un plus)

Posséder une tenue fétichiste en matière fétichiste (cuir, latex, lycra…)

Comment s’inscrire ?

Pour toute inscription ou demande de précision, il suffit de me contacter par la rubrique contact

Lorsque nous auront trouver 10 personnes, les inscriptions seront closes.