Manipulations et éthiques

Les rapports de dominations sont toujours un peu particulier. On doit constamment vérifier le consentement et louvoyer entre le jeu de soumission et l’éthique. Dans un rapport, même consensuel, le risque de débordement n’est pas nul.

J’ignore si les abus dans le milieu BDSM sont fréquents mais dans le milieu de l’hypnose c’est monnaie courante. Non pas de la même manière mais c’est souvent aussi pernicieux parfois plus.

L’hypnose, érotique ou non, est un jeu de l’esprit. L’hypnotiseur va se servir de techniques plus ou moins efficaces afin de réaliser un objectif. La plupart des techniques qui marchent sont des variations de ce que j’ai déjà décrit sur ce site.

Il y en a d’autres en hypnose qui marchent également dont je n’ai jamais parlé et dont je ne parlerai jamais ici dont la déontologie est plus que douteuse. Dans un rapport entre hypnotiseur et sujet, il y a un rapport de manipulateur et de manipulé. Comme je l’ai écrit souvent la manipulation est un outils comme un autre. Mais comme un couteau, il peut cuisiner un merveilleux plat ou blesser en coupant un oignon.

Quand j’hypnotise, je manipule mon sujet. Je me retrouve alors dans une situation ambiguë. Si je ne dis rien, je sauve le décorum, et si tout se passe bien, je passe pour le meilleur hypnotiseur du monde. Si je dis ce que je fais alors je désacralise l’hypnose et je passe pour un mec lambda avec juste quelques connaissances lambda.

En tant que dominant, j’aime être mis sur un piédestal. Ne nous cachons pas, j’aime être flatté et faire semblant de détester ça. Je pourrais alors avoir envie de manipuler mes sujets afin de maximiser mon aura dominatrice, je pourrai ne jamais désamorcer mes trucs et astuces, je pourrais ne jamais révéler les secrets du magicien de l’esprit. Mais je ne le fais pas.

Aller voir un hypnotiseur, érotique ou non, c’est accepter de lui faire confiance de facto. Aller voir un dominant à reculons c’est la garanti d’une cession ratée voir traumatisante. Pour un hypnotiseur c’est pareil. Je me mets constamment à la place d’un sujet. Et je me demande toujours comment lui inspirer confiance. La seule manière que j’ai trouvée c’est de ne rien lui cacher.

Je perds en décorum et en prestance. Je me rends normal. Je fais ça dans deux buts.

Le premier, le plus important, c’est que je préfère un sujet qui s’ennuie plutôt qu’un sujet mal à l’aise. Même si je suis le dominant, je veux qu’un soumis m’élève par sa présence plutôt que de lui marcher dessus pour me grandir.

Le deuxième c’est que même si je suis qu’un hypnotiseur fétichiste isolé, je représente tous les autres hypnotiseurs. Même si je suis un inconnu, quand j’annonce un fait dans l’hypnose, je me pose en expert et je parle au nom de tous les autres hypnotiseurs. Mes paroles de sachant deviendront des croyances encrées des sujets qui m’écoutent. Si j’utilise des méthodes suspicieuses pour me faire mousser, je savonne la pente pour tous les autres hypnotiseurs qui passeront après moi.

Voilà pourquoi je parle toujours d’éthique et que je préfère rater une séance plutôt que de tout sacrifier à l’autel de la sacro-sainte réussite.

J’ai deux crédos en tant qu’hypnotiseur. Et mon premier restera toujours : « Parfois je réussis, souvent j’apprends ». Et même si j’adore avoir des sujets complètement hypnotisés, je préfère échouer que les faire souffrir, même un iota.

Maintenant ne nous voilons pas la face, l’hypnose utilise le mensonge et la manipulation afin de produire un résultat. Pardon je vais être plus clair. Quand JE vous hypnotise, JE vous mens et vous manipule. Simplement contrairement à certains, je dis pourquoi et comment. Et ça, pour moi, c’est ce qui permet de ne jamais franchir la frontière.

2 réflexions sur « Manipulations et éthiques »

  1. Tres bel article, il est vrai qu’en toute confiance on profite beaucoup mieux. C’est comme cela que je fonctionne aussi. Quand je suis en confiance, le Drone prends totalement controle, l’humain s’oublie, s’efface et disparait et le Maitre peut m’utiliser comme bon lui semble, je lui fait confiance, je sais que je le peux. Et il est vrai qu’avec toi, ça se passe superbien, on apprends et on apprends du pourquoi on a appris, comment on a appris la suggestion et on s’amuse aussi c’est ce qui est le plus important 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*