Archives de catégorie : Compte-rendu

Compte-rendu sur les événements publiques et spectacles

L’hypnose érotique sans soumission

On voit assez vite l’utilité de l’hypnose dans le cadre d’une cession de soumission. J’ai déjà parlé de l’utilité de l’hypnose dans le cadre d’un orgasme mental. Mais je m’aperçois que je n’ai pas développé autant que je le devrais l’hypnose fétichiste  »seule ».

Je ne pense pas exagérer lorsque j’affirme que 95% des sujets fétichisent l’hypnose comme un soumis fétichise un dominant. Perte de contrôle, de choix, obéissance sans questionnement sont un vocabulaire commun entre l’hypnose et la soumission.

Tout comme on peut faire du bondage sans masochisme, on peut faire de l’hypnose érotique sans soumission.

Que peut vivre un sujet fétichiste de l’hypnose s’il n’est pourtant pas un soumis ?

Cet article est là pour répondre a cette question par une série d’exemples généraux et non exhaustifs.

La transe

Pour les plus assidus de mes lecteurs, vous vous souvenez de la fameuse vidéo d’un militaire mis en transe et qui bande. (On ne voit pas l’érection sur la vidéo mais les militaires la pointe du doigt)

Et bien, un  »véritable » fétichiste de l’hypnose trouvera de l’érotisme dans l’hypnose même sans cadre sexuel.

Vous pouvez également remplacer les suggestions de relaxation lors d’une induction par de l’excitation.

Les catalepsies

Imaginez du bondage sans corde ni menottes. C’est ça une catalepsie. Il est alors facile de deviner qu’on peut fétichiser la suggestion qui fige tout ou partie du corps. Piéger dans son propre corps, incapable de bouger.

L’automatisation

C’est un geste qui se répète jusqu’à ce que l’hypnotiseur l’interrompe. Ce n’est pas une prise de contrôle au sens strict. L’hypnotiseur va créer une routine qui boucle et simplement empêcher le sujet de l’interrompre.

L’amnésie

Le simple fait d’avoir un trou de mémoire peut-être effrayant. La peur est un puissant aphrodisiaque. Vu qu’en tant que sujet c’est ce qui m’excite le plus, je sais de source sûr que l’amnésie en hypnose est un fétichisme.

Transformation

Non on est pas dans la métamorphose de Kafka. L’hypnose est très efficace pour jouer avec les sensations. Le proprioception est un sens comme un autre. Même s’il n’y a pas d’hallucination de transformation pour peut donner l’illusion que les membres n’ont plus la même forme et/ou ne sont plus au même endroit.

L’orgasme hypnotique

Bon. J’ai vraiment besoin d’expliquer ?

En fait, oui. L’orgasme hypnotique, si on est honnête, est moins satisfaisant que l’orgasme physique. Cependant, si vous fétichisez cette sensation mentale, alors vous en décuplez les effets. Pensez à ceux qui fétichise les orgasmes ruinés. Ce n’est pas la même chose certes mais on voit bien la possibilité d’un tel fétichisme.

Le lâcher prise

Celui-ci est évident. C’est souvent une condition pour vivre son fantasme de manière satisfaisante. Le lâcher prise vient, habituellement, par la force des choses. Avec l’hypnose c’est plus subtil moins absolu.

 

Conclusions

Le fétichisme de l’hypnose est souvent associé à l’obéissance et donc par extension au BDSM. Ce site l’associe très souvent de cette manière. Parce que c’est ce qui est le plus fréquent.

Cependant, en tant qu’hypnotiseur, mon fétichisme ne vient pas de l’obéissance. Je fétichise un sujet dans le cadre de l’hypnose lorsqu’il lâche prise ou plutôt lorsque je suis convaincu qu’il a lâché prise. J’aime l’obéissance, je ne suis pas un dominant « chef » pour rien. Mais là on parle de mon fétichisme d’hypnotiseur.

En tant que sujet, je ne fétichise pas du tout l’hypnose BDSM. C’est même irritant cérébralement (alors que j’aime bien le BDSM). Non ce qui me fait bander immédiatement c’est l’amnésie surtout lorsqu’elle est suggérée.

Devenir hypnotiseur : 3em cours – DEFINITIONS

J’aurai pu ou du commencer par cela.

Voici une liste non-exhaustive des mots et expressions qu’un hypnotiseur doit connaître. Vous devez comprendre ce que vous faites, et un bon début est de comprendre les mots que l’on emploie. Cet article n’est pas un dictionnaire, il a pour but de définir les mots dans un cadre précis ; celui d’une séance d’hypnose ludique et/ou érotique

Hypnose

Focalisation de l’attention sur un point plutôt précis mais protéiformes. L’hypnose est un ensemble de méthodes et de discours qui amène un ou plusieurs volontaires à se focaliser sous la suggestion de l’hypnotiseur

Hypnotiseur

Celui qui pratique l’hypnose.

Suggestion

Ordre poli impliquant un ou plusieurs phénomènes constatables par le volontaire. La suggestion n’est hypnotique que si et seulement si elle est pratiquée pendant une séance d’hypnose.

Volontaire

Personne hypnotisée par un hypnotiseur. Je préfère le mot volontaire à sujet quand je parle d’hypnose de manière générique car le mot volontaire implique une action du sujet et supprime la passivité.

Sujet

Personne hypnotisée par un hypnotiseur dominant. C’est le terme employé par les fétichistes de l’hypnose. Je l’ai découvert en m’immergeant dans cet univers. Je ne l’emploie pas naturellement mais je le trouve à propos.

Pre-talk

Le pré-talk ou anamnèse est la discours ou la discussion qui commence une séance d’hypnose. Un pré-talk hypnotique doit contenir le mot hypnose (ou associé) pour être considéré comme tel.

Séance d’hypnose

Une séance d’hypnose commence toujours par un pré-talk et fini systématiquement par un réveil.  La durée et l’intensité sont à la discrétion du volontaire et de l’hypnotiseur.

Réveil

Le réveil clôture une séance d’hypnose. En plus des suggestions techniques de réveil, ce moment implique tacitement que les suggestions hypnotiques ne se feront plus du tout. Un hypnotiseur qui ne réveille pas proprement ou qui continue à suggérer après, manque d’éthique et est pour moi une personne à fuir.

Gestes idéomoteurs

Les gestes idéomoteurs sont les mouvements musculaires qui surviennent après une suggestion. La main qui lévite, le corps qui bascule vers l’arrière, le bras qui bouge sont des exemples de gestes idéomoteurs. Traditionnellement, les suggestions de gestes idéomoteurs sont les premières à être faites en séance hypnotique.

Catalepsies

Les catalepsies sont des gestes suspendus par une suggestion. La main collée sur la table, les pieds trop lourds pour être bougés, le bras solide comme une barre de fer sont des exemples de catalepsies. Traditionnellement, les suggestions de catalepsies sont les premières à être faites pour challenger.

Suggestion challenge

Une suggestion challenge est une suggestion que l’on va venir tester en y opposant la volonté du volontaire. Par exemple, après avoir collé la main sur la table, on va demander au volontaire d’essayer de la bouger. Le challenge c’est l’essai tout simplement.

Amnésie

C’est l’oubli temporaire d’une ou plusieurs informations. Les amnésies sont catégorisées en plusieurs catégories en fonction de leur intensité ressentie. Aphasie légère (avoir l’information sur le bout de la langue), aphasie lourde (savoir l’information mais ne pas pouvoir ou vouloir la dire), amnésie partielle (savoir que l’information existe mais ne pas pouvoir y mettre le doit dessus) et enfin amnésie totale (ne pas se soucier de ne pas avoir l’information). Traditionnellement, la suggestion d’amnésie est plus loin dans la séance et souvent après un ou plusieurs inductions.

Induction

Souvent confondu, y compris par des hypnotiseurs, avec une mise en transe, l’induction est une suggestion d’introspection et de détente mentale (par définition) et physique (par tradition). Traditionnellement, la première induction sert à forger une rupture entre avant et après l’induction. C’est un outils efficace et spectaculaire dont on peut se passer.

Je conseille toute fois de faire une induction au début d’un réveil afin de pointer une rupture.

Hallucination

Les hallucinations sont des jeux de tromperies avec les sens et les sensations. Il existe deux types d’hallucinations : positives (qui ajoute une ou des informations) et soustractives (qui supprime une ou des informations). Une hallucination peut toucher un ou plusieurs sens, une ou plusieurs sensations. Mais si l’on touche tout en même temps, j’appelle ça un rêve éveillé.

Rêve éveillé

Le pinacle d’une séance d’hypnose. Le volontaire tient pour vrai toute suggestion.

 

 

Manipulations et éthiques

Les rapports de dominations sont toujours un peu particulier. On doit constamment vérifier le consentement et louvoyer entre le jeu de soumission et l’éthique. Dans un rapport, même consensuel, le risque de débordement n’est pas nul.

J’ignore si les abus dans le milieu BDSM sont fréquents mais dans le milieu de l’hypnose c’est monnaie courante. Non pas de la même manière mais c’est souvent aussi pernicieux parfois plus.

L’hypnose, érotique ou non, est un jeu de l’esprit. L’hypnotiseur va se servir de techniques plus ou moins efficaces afin de réaliser un objectif. La plupart des techniques qui marchent sont des variations de ce que j’ai déjà décrit sur ce site.

Il y en a d’autres en hypnose qui marchent également dont je n’ai jamais parlé et dont je ne parlerai jamais ici dont la déontologie est plus que douteuse. Dans un rapport entre hypnotiseur et sujet, il y a un rapport de manipulateur et de manipulé. Comme je l’ai écrit souvent la manipulation est un outils comme un autre. Mais comme un couteau, il peut cuisiner un merveilleux plat ou blesser en coupant un oignon.

Quand j’hypnotise, je manipule mon sujet. Je me retrouve alors dans une situation ambiguë. Si je ne dis rien, je sauve le décorum, et si tout se passe bien, je passe pour le meilleur hypnotiseur du monde. Si je dis ce que je fais alors je désacralise l’hypnose et je passe pour un mec lambda avec juste quelques connaissances lambda.

En tant que dominant, j’aime être mis sur un piédestal. Ne nous cachons pas, j’aime être flatté et faire semblant de détester ça. Je pourrais alors avoir envie de manipuler mes sujets afin de maximiser mon aura dominatrice, je pourrai ne jamais désamorcer mes trucs et astuces, je pourrais ne jamais révéler les secrets du magicien de l’esprit. Mais je ne le fais pas.

Aller voir un hypnotiseur, érotique ou non, c’est accepter de lui faire confiance de facto. Aller voir un dominant à reculons c’est la garanti d’une cession ratée voir traumatisante. Pour un hypnotiseur c’est pareil. Je me mets constamment à la place d’un sujet. Et je me demande toujours comment lui inspirer confiance. La seule manière que j’ai trouvée c’est de ne rien lui cacher.

Je perds en décorum et en prestance. Je me rends normal. Je fais ça dans deux buts.

Le premier, le plus important, c’est que je préfère un sujet qui s’ennuie plutôt qu’un sujet mal à l’aise. Même si je suis le dominant, je veux qu’un soumis m’élève par sa présence plutôt que de lui marcher dessus pour me grandir.

Le deuxième c’est que même si je suis qu’un hypnotiseur fétichiste isolé, je représente tous les autres hypnotiseurs. Même si je suis un inconnu, quand j’annonce un fait dans l’hypnose, je me pose en expert et je parle au nom de tous les autres hypnotiseurs. Mes paroles de sachant deviendront des croyances encrées des sujets qui m’écoutent. Si j’utilise des méthodes suspicieuses pour me faire mousser, je savonne la pente pour tous les autres hypnotiseurs qui passeront après moi.

Voilà pourquoi je parle toujours d’éthique et que je préfère rater une séance plutôt que de tout sacrifier à l’autel de la sacro-sainte réussite.

J’ai deux crédos en tant qu’hypnotiseur. Et mon premier restera toujours : « Parfois je réussis, souvent j’apprends ». Et même si j’adore avoir des sujets complètement hypnotisés, je préfère échouer que les faire souffrir, même un iota.

Maintenant ne nous voilons pas la face, l’hypnose utilise le mensonge et la manipulation afin de produire un résultat. Pardon je vais être plus clair. Quand JE vous hypnotise, JE vous mens et vous manipule. Simplement contrairement à certains, je dis pourquoi et comment. Et ça, pour moi, c’est ce qui permet de ne jamais franchir la frontière.

Epidémie, hypnose, nouvelles et projets

Voilà longtemps que je n’ai pas posté d’article. Simplement parce que je n’avais rien à y dire. Depuis novembre, je traverse un désert fétichiste. C’est à dire que j’ai des envies, des projets pleins la tête mais je manque de mordant pour les réaliser.

Je l’ai déjà dit, et je le répéterai encore et encore. Pour vivre ses fantasmes, il faut être proactif et réaliste. Et je n’ai pas la volonté pour être proactif en ce moment.

Ou plutôt je ne l’étais plus jusqu’à février. Début février, je commençais à préparer un été fétichiste assez complet avec deux clients et un projet de JdR militaire gay. Bref du bonheur. J’ai même acheté un nouvel uniforme pour ça.
Puis paf ! Confinement !

Ma famille, mes amis et moi-même allons bien et j’ai observé la progression des morts de loin. Mais du coup ça m’a démotivé pour mon été. Actuellement seul 1 des 2 clients reste en stand-by. Il est probable que ce week-end dressage se tienne toujours mais pour ce qui est du militaire, c’est mort (puisque je n’ai rien préparé)

Ne sachant pas quand les boites de nuit vont rouvrir, mon projet « secret » d’hypnose de 2020 est sérieusement compromis. Et j’avoue que ça m’emmerde beaucoup. 2019 a été un échec assez cuisant niveau projet d’hypnose, je comptais sur 2020… raté.

Que va-t’il se passer ? Sur ce site pas grand chose. La meute est un projet qui m’excite beaucoup mais dont je peine à me lancer dedans car ça n’a jamais été fait. J’ignore comment m’y prendre et connaissant trop bien le milieu fétichiste, l’échec me semble inévitable. J’accepte d’échouer car c’est comme ça qu’on apprend le mieux. Sauf que la meute est un projet sur du long terme et il nécessite de la pugnacité dans l’échec. Or les fantasmeurs n’ont rien de tenace, et rares sont les internautes constants dans leur parole.
Ni même des lecteurs assidus…

Le projet n’est pas en standby pour autant, j’y réfléchi encore beaucoup et je mature la préparation. Quand je serai satisfait de l’idée et que je la trouverai réaliste, je lancerai ici et sur Recon un recrutement international !

Pour ce qui est de l’hypnose, j’étudie encore mais je ne pratique plus. Cet été je retourne dans la rue hypnotiser car je vais rouiller sinon. Je préférerai continuer à hypnotiser pour le fétichisme mais  je n’arrive pas à percer dans le milieu. Peut-être que je ne suis pas assez vendeur. Il faudrait aussi que je me déplace plus et plus loin.

Invitez moi à des événements fétichistes ! J’apporterai une plus value indéniable. En plus je suis équipé en cuir, uniforme et lycra. Promis je ne détonnerai pas.

Faites moi de la publicité ! 
Ce site est une vitrine qui montre mon caractère, ma constance et mes compétences. Mes anciens clients peuvent témoigner sur mes capacités. Je ne suis pas timide.

 

Pour finir, j’aimerai remercier mes amis fétichistes sur le skype (Cf Sites Amis) qui m’ont permis de rester présent dans le milieu d’hypnose fétichiste malgré tout.

 

Il ne vous reste plus qu’à changer pour être celui que vous voulez être. L’hypnose et moi-même seront vos alliés dans cette transformation par l’hypnose.

Mon fétichisme : Uniforme

Comme ce fétichisme est sans rapport avec l’hypnose ou la soumission, je ne l’ai jamais vraiment développé ici. Dans cet article, j’ai envie de vous en parler.

Mon fétichisme de l’uniforme est à la fois très simple et très précis.

Un homme doit porter un uniforme qui lui va parfaitement et être parfaitement mis. Puis on doit coucher ensemble avec son uniforme.

Ce que ça signifie c’est que pour déclencher le fétichiste de l’uniforme qui se cache en moi, il faut que

  • Un homme : Doit être de genre masculin, aux attributs masculins, cheveux courts ou rasés, aux formes masculines et à la voix grave.

Disclaimer : On parle de mon fétichisme pas de mes goûts en matière d’homme.

  • L’uniforme : Doit représenter une forme d’autorité et de rigueur dans la vocation. Il y a des exemples dans l’onglet  »soldat ». Il doit être complet, des pieds à la tête sans manquer de rien. Tout doit être raccord.
  • Va parfaitement bien : Il doit être à la bonne taille. Ni trop grand, ni trop petit.
  • Parfaitement mis : Il doit être propre, repassé et mis dans les règles de l’art.
  • Coucher ensemble : Tant qu’à y être…
  • Avec son uniforme : Je serais être imaginatif mais à la fin il ne sera plus « bien mis »

Nul besoin de scénario ou de rôleplay. Nul besoin de se précipiter ou de faire durer des heures. Ce qui compte c’est

Un homme doit porter un uniforme qui lui va parfaitement et être parfaitement mis. Puis on doit coucher ensemble avec son uniforme.

Je n’ai donc pas besoin de porter l’uniforme pour être satisfait mais en porter un n’augmente ni ne diminue mon fétichisme de l’uniforme.

Compte rendu Hypnocamp 2019

Beaucaire, Juin 2019, panique à bord

Ce qui devait être un rassemblement de fétichiste de l’hypnose et du textile, c’est transformé en week-end intimiste entre 2 hypnotiseurs et 3 volontaires. SpiralMaster et moi décidons malgré la défection du troisième organisateur de continuer le projet.

Je sais que les français n’aiment pas parler d’argent mais on a investi beaucoup dans ce projet et il n’est pas question pour nous de faire payer plus les seuls sujets qui ont eu le courage et la politesse de s’inscrire ET de venir.

Même si le projet va aboutir envers et contre tout. Je ne suis ni serein ni heureux de faire le déplacement. Je suis motivé par le simple fait de faire plaisir aux quatre autres participants. Et par un certain côté, j’anticipe la bienveillance des 3 autres personnes.

Lyon, 14 juin 2019, il pleut

Je fais les courses pour 5 personnes et 4 repas. Lorsque SpiralMaster et moi arrivons à l’appart, on apprend qu’on doit partir le dimanche midi pas plus tard. Impossible de négocier, on essaye même pas. Les emmerdes continuent…

Finalement les 3 autres personnes arrivent une par une. On discute, on se découvre sous un léger voile de timidité. On mange et on finit par s’installer dans le grand salon (prévu pour 12 à la base!) et je lance une séance ludique. Elle permet, entre autres, aux deux hypnotiseurs de tester le niveau de suggestibilité. Puis ça me permet de détendre tout le monde. On joue, on s’amuse et puis sans émulation (car peu nombreux) on va se coucher vers minuit.

Lyon, 15 juin 2019, un orage violent se prépare

Après le petit déjeuner, les volontaires choisissent un hypnotiseur. SpiralMaster est sélectionné par A et par V. Tandis que par défaut, mon égo en prend un coup :p, je pars hypnotiser D.

A ce moment-là, les hypnotiseurs savent :

  • A est introverti et peu suggestible.
  • V est d’origine Ukrainienne avec une légère barrière de langage et très suggestible
  • D est moyennement suggestible et je lui plais

Etant 2 vs 3, je prends D avec moi et on va dans la chambre. J’ignore donc ce qu’il se passe dans le salon à partir de maintenant. Je commence la séance assez confiant. Au fur et à mesure de la séance, D vit très modérément les suggestions challenge. On ne dépasse qu’une fois le 4/10 et ce pendant quelques secondes à peine. Il ne lâche pas prise et je n’arrive pas à faire augmenter le score. N’ayant pas envie de l’ennuyer plus longtemps avec du contournement de résistance (ça peu prendre des heures), je décide de me concentrer sur ce qui marche à 9/10 sur lui : les sensations et émotions.

Je place un bouton du rire sur une main, un bouton d’orgasme sur une autre et j’appuie dessus dès que l’envie m’en prends. D semble beaucoup apprécier. Sa libido augmente en flèche et la mienne suit. Je le fais tripoter mon cuir avec des suggestions pour le rendre fétichiste du cuir. On se met en tenue et puis on finit par oublier l’hypnose, on se chauffe un peu, beaucoup et bon je finis par me souvenir qu’on est pas là pour baiser… On se repose un peu en attendant que SpiralMaster finisse sa séance.

On discute un peu lui et moi et il me demande de pouvoir s’occuper seul à seul de A. On discute tous ensemble, on est tous un peu plus détendu. On mange, l’orage éclate.

J’hypnotise V et D ensemble.

D est toujours peu suggestible et cette fois, je n’ai juste pas le temps d’essayer de contourner ses résistances. V, par contre, est très suggestible. Je lui place rapidement un bouton du rire et un bouton d’orgasme. Et je joue avec les bouton des deux. On fait ça pas mal de temps. Puis je fais un changement de prénom de D à chien et de V à chien. D ne changement pas de prénom mais V prend la suggestion à fond.

Je me change en cuir devant eux. (je ne suis pas du tout pudique) et je fais un tout petit peu de soumission avec eux. Lorsqu’on est interrompu par SpiralMaster et A en tenue fétichiste.

« Ok, c’est le moment »

Le cuir n’est pas mon fétichiste, c’est ce que je porte pour faire bander les soumis. Moi, mon kiff c’est le lycra. Je mets mon zentaï tandis que V et D se change aussi. On est tous beaux, on s’assoit et on finit par discuter. On discute tant et si bien que l’heure de l’apéro sonne.

Le repas consommé, on rediscute jusqu’à tard. La partouze prévu est annulée tacitement faute de participant (à 5 c’est pas idéal je trouve). Je finis par me coucher.

Lyon, 16 juin 2019, beau et chaud

Puisque l’on doit tous quitter l’appart à 12H, on range tout pour être serein en fin de matinée.

Puisqu’il nous reste une heure à tuer, je propose une séance collective de 45 minutes basée sur la synesthésie musique => autres sens.

On fait un compte rendu à la fin. Puis à midi on claque la porte de l’appart. Le week-end est terminé.

 

Conclusions personnelles n’engageant que moi et mon ressenti

Je ne suis absolument pas satisfait de ce week-end. Ce n’étais ni ce que je voulais ni ce à quoi j’aspirais lors de la création du projet. Au regard du colloc que j’avais organisé chez moi basé sur l’hypnose non fétichiste (on était 7 hypnotiseurs), on est très loin de l’émulation espérée.

Je reste profondément déçu par le nombre d’inscription puis d’annulation dans le silence le plus complet. Et cette déception ne m’a pas quitté du week-end je l’avoue. Je n’ai pas été au mieux de mes capacités et je m’excuse pour les présents si je vous ai éventuellement déçu.

Mais, et c’est important de le noter, je me suis beaucoup amusé. L’ambiance était vraiment bonne et les gens très gentils et joueurs. Dans une autre situation (c’est à dire pas que je prévois un hypnocamp), ça aurait été un week-end découverte de l’hypnose fétichiste idéal. Je remercie SpiralMaster, V, D et A de leur présence. C’était follement amusant.

Futur de l’hypnocamp

Oui il y en aura un autre, un jour. Mais pas avant un long moment. La petite communauté de l’hypnose fétichiste est frileuse. Elle n’est pas prête à s’investir dans ce domaine. La plupart souhaite rester derrière leur écran et mater des spirales pendant des heures. Ce n’est pas un mal. Mais ça rend dur l’idée d’un hypnocamp. Je l’ai appris à mes dépends.

Je suis douché à l’eau froide et la leçon a été dûment apprise.

Futur de l’IRL de HYpnoAdmin

Puisque la communauté ne souhaite pas particulièrement me rencontrer et vivre l’hypnose fétichiste en vrai, je vais aller vous chercher directement chez vous.

En 2020, je ne sais pas encore exactement sous quelle forme, je monterai à Paris, dans une boite ou un bar. Et je proposerai un événement hypnotique sur toute une nuit. Ne vous inquiétez pas. Vous serez au courant lorsque le projet aboutira.

 

Votre hypnose fétichiste

Parlons de vous.

Je vous parle de l’hypnose depuis un moment déjà mais vous ne m’avez jamais vraiment expliqué d’où vous vient ce fétichisme. Voilà ce qui ressort du sondage.

Le sondage

Age et sexe des fétichistes sur ce site

.Dans une très large majorité, vous êtes de ma génération 30-50 ans. Ceux qui ont répondu aux sondages n’ont jamais plus de 50 ans (pourtant je sais que des lecteurs assidus ont plus que cet âge)

1/3 de sondés sont jeunes et ont moins de 30 ans.

100% d’hommes ont répondu au sondage. Et je pense qu’on est pas loin de la vérité pour tous les visiteurs du site.

Ceux qui sont fétichistes de l’hypnose

Seule une personne qui visite mon site n’est pas fétichiste de l’hypnose. La plupart d’entre vous connaissent leur fétichisme depuis plus de 2 ans (ce qui n’est pas surprenant au vu de l’âge moyen du sondage)

Vous êtes dans une très large mesure sujet ou switch. Ce qui semble logique car le fétichisme vient plus souvent dans le fait d’être hypnotisé que l’inverse.

L’addiction

De manière un peu inquiétante, le score est très haut. Vous êtes globalement accroc à l’hypnose. Ce n’est pas une bonne chose. Je vais me renseigner sur l’addiction à un fétichisme et je reviens vers vous avec un article (dans longtemps sans doute).

Je ne vous juge pas. J’ai moi-même des addictions. Je pense par contre qu’il faut que vous teniez compte que vous êtes accroc et réfléchir posément à ce que ça signifie pour vous et votre quotidien.

L’accès à l’hypnose

Internet est le premier moyen pour un sujet de trouver de l’hypnose. Pas surpris.

La majorité est écrasante, vous n’accédez à l’hypnose que par Internet. Heureusement vient en seconde position l’accès à Skype et à des hypnotiseurs physiquement présent.

C’est pour moi un vrai problème. Les hypnotiseurs et les sujets ne se rencontrent pas assez souvent à mon avis. Surtout quand on voit le chiffre à l’addiction. Si branler sur une vidéo d’hypnose, c’est pas le meilleur moyen de vivre son fétichisme à fond (mon avis uniquement)

 

La première fois

99% des gens découvrent l’hypnose dans la fiction ou sur Internet.

Seule une personne découvre l’hypnose dans la thérapie.

 

Le fantasme se déclenche également principalement grâce à des scènes fictives avant l’âge adulte.

(Que celui qui a répondu que son fétichisme vient de MOI se dénonce en commentaire ^^, je veux savoir qui c’est).

Pour les fétichistes l’hypnose est :

Je suis très surpris que personne n’est pour but l’hypnose. Soit je vous ai bien éduqué soit vous avez une bonne vision de ce qu’est « vraiment » l’hypnose.

Ceux qui ont répondu un état d’esprit n’ont pas tord mais j’espère qu’ils ont répondu autre chose à côté.

Pour un hypnotiseur

La prise de contrôle et la confiance qui se tisse entre le sujet et l’hypnotiseur excitent le plus.

Amis sujets, vous saurez désormais que lâcher prise et faire confiance à votre tist le fera bander direct 😉

Pour un sujet

La perte de contrôle remporte 100% des suffrages. Je suis le seul à y préférer les amnésies. (I am an Alien !)

Amis hypnotiseurs, vous savez ce que le sujet cherche. Perdre son libre arbitre :p

 

 

Mon hypnose fétichiste

Parlons de moi.

Je vous parle de l’hypnose depuis un moment déjà mais je ne vous ai jamais vraiment expliqué d’où me vient ce fétichisme. Autant mon fétichisme de l’uniforme (vraiment très intense) ne me semble avoir aucune origine, celui de l’hypnose oui. Et je vais vous en parler.

Kaa et Mowgli

Et bien non. Fausse piste. Soit j’étais trop jeune pour y voir une forme de sexualisation soit je trouve la voix de Kaa insupportable. Toujours est-il que ce n’est pas de là que vient mon fétichisme.

Le coup du foulard

Retour au collège. J’ignore à cette époque être gay. La sexualité, chez moi, se résume à se branler pour le plaisir d’éjaculer. Je n’ai vu alors qu’un porno et n’ai pas spécialement réfléchi à ce qui me plaisait (ou pas) dedans.

Je dois avoir 14 ans peut-être 15 ans. C’est la stupide « mode » du jeu du foulard. Ceux de ma génération et ceux plus vieux s’en rappelleront comme ceci. On étrangle un camarade consentant pour qu’il s’évanouisse. C’est extrêmement dangereux donc tous les ados le font.

Je l’ai fait réellement deux fois. Mais je ne vais parler que de la première fois. (Toujours les plus importantes 😉 )

On s’y prenait comme ça :

Plié en deux, la tête vers le bas, on inspire et expire fortement et rapidement. Puis lorsqu’on a le tournis, on se redresse très vite, on est plaqué contre un mur par un camarade qui nous presse le cou des deux mains (évitant d’écraser la trachée). Normalement, on s’évanouit une fraction de seconde.

Mécaniquement, je me suis évanoui. Le trou complet. J’ai l’impression qu’il ne s’est rien passé mais j’étais debout, je suis assis, avachi. J’ai l’impression qu’il ne s’est rien passé, pas même une seconde mais je rationalise. Il est évident que je me suis évanoui et donc que du temps est passé. Le temps alors se distord dans ma tête. J’ai senti 0 seconde, vécu 2 secondes, imagine plus d’une dizaine seconde d’absence. Cet distorsion temporelle ET l’amnésie m’excitent. J’ignore alors à ce moment-là que je viens de gagner une fétichisme.

L’hypnose dans les séries

J’ai plus de 16 ans. Je sais que je suis gay mais c’est un secret absolu. Personne ne le sait. Je m’excite sur le catalogue de la redoute car Internet offre un porno difficile d’accès (et lent !)

Dans les séries (jamais dans les films allez savoir pourquoi), à chaque fois que le héros se fait manipuler et agit contre ses amis, je bande. Ça m’excite autant voir plus que des hommes dénudés. Mais je ne fétichise pas pour autant. Mes masturbations restent « des hommes qui sont beaux et couchent ensemble » ; pas de scénario ni de fétichisme.

Je découvre à peu près à ce moment là mon fétichisme des uniformes. J’oublie alors l’hypnose (que je pratiquais déjà sur mon voisin) et me consacre à vivre un enfer d’adolescent.

Les amnésies

Il devient rapidement évident pour moi, que ce qui m’excite le plus dans la manipulation mentale dans les séries c’est les amnésies. Le fait que l’hypnotisé n’est pas conscience de ces actes.

Quand je commence à pratique réellement ma sexualité, je garde au fond de moi mon fétichisme des amnésies. Inconsciemment, je sais qu’il vaut mieux que j’explore mon plaisir simplement plutôt que de me lancer directement dans des trucs élaboré.

J’ai plus de 18 ans, et j’oublie que je sais hypnotiser et que j’aimais ça. Mon fétichisme se transforme alors uniquement sur l’amnésie et la perte de contrôle. Mais mon fétichisme des uniformes étant d’un niveau largement supérieur (encore aujourd’hui), je ne me branle que rarement sur ce genre de scénario.

Mesmer et stars sous hypnose

Il y a environ 5 ans, alors que je me suis remis à l’hypnose grâce à Youtube et la street hypnose, il y a un regain d’intérêt pour l’hypnose. (notez que la mode est à nouveau parti)

Même si je n’aime pas les méthodes de Mesmer (qui ment à son publique pour le show), je reconnais son talent et d’une certaine manière je suis intéressé par la manière d’ont il hypnotise.

Stars sous hypnose, même s’il y a des chances que ce soit truqué (j’en sais rien), mets en scène des scénario très élaborés, amusants et… parfois excitant. Je redécouvre mon fétichisme, mais cette fois-ci du côté de l’hypnotiseur. Je sais ce que veut le sujet car « secrètement » je veux la même chose.

Je commence alors à réfléchir à allier sexe et hypnose.

Le boots camp

 

HypnoAdmin dans un boots camp BDSM

Ca restera un très bon souvenir. Même si je n’ai pas eu le temps d’y prendre du plaisir sexuel (d’une manière ou d’une autre), j’ai découvert à ce moment-là que j’aimais ça et que j’étais pas mauvais.

J’ouvre alors le site internet (ou je l’ouvre juste avant, je ne sais plus) et le reste vous le connaissez.

Mon plaisir quand j’hypnotise

Je prends du plaisir, je bande même lorsque je sens que le sujet lâche prise, lorsque je suis convaincu qu’il se laisse faire et qu’il ne simule pas (bien sûr je ne saurai jamais si quelqu’un simule ou pas).

Étrangement, je m’en aperçois au moment où j’écris tout ça, je ne reproduis pas ce qui m’exciterait moi si j’étais hypnotisé. Je me demande bien pourquoi.

 

N’OUBLIEZ PAS QU’IL Y A UN HYPNOCAMP EN JUIN 2019 !!!!

 

D’un trait 2

Le doute et la timidité ne sont pas l’apanage des soumis. Un dominant doute et peut-être timide aussi.

Peut-être que la grosse différence entre un soumis qui doute et un dominant qui doute, c’est que le soumis doit vivre avec alors que le dominant doit dépasser ça.

Je ne suis pas timide (pas du tout même) mais je doute beaucoup.

J’ai « dominé » quelques fois notamment pendant mes week-end dressage. Je me suis toujours demandé si je faisais bien, si je faisais ce qu’il faut, etc. De fait, j’ai l’impression de ne pas dominer réellement. Je crois que je ne me suis encore jamais laissé aller complètement.

Peut-être qu’inconsciemment je me retiens, ne me sentant pas légitime de dominer, quand bien même j’en ai très envie.

Bref, je doute d’être un dominant.

 

Futur du site

Bonjour les hypnocurieux

Non, le site n’est pas arrêté, non je ne suis pas en pause, et non je ne travaille pas sur un immense projet pour le site.

Je n’ai juste pour l’instant rien à dire, rien à raconter. Une vidéo est en standby depuis presque un mois. Je n’arrive pas à finir l’écriture.

Pour ce qui est de l’hypnose :

Je continue d’étudier le sujet et de pratiquer dans mon coin. Une récente découverte sur l’hypnose et la science vient mettre à mal pas mal de mes croyances, je prêtais moins de pouvoir à ce phénomène qu’il en a finalement. Je me retrouve avec des outils efficaces que je n’utilisais pas car j’avais peur d’être mis dans la case charlatan.

Je dois donc réévaluer mes pratiques et m’entraîner sur de nouvelles méthodes (que je connais mais que je n’utilisais pas). Je ne vous en dis pas plus.

Pour ce qui est de l’érotisme et de la pornographie :

J’aimerai en faire plus. Plus de fétichisme lié à l’hypnose, au jeu de rôle et au sexe tout simplement. La vitrine que m’offre ce site semble toucher un public fidèle mais typiquement virtuel. Or le but premier de ce site, c’est de montrer que j’existe et de transformer le fantasme virtuel en fantasme réel.

Le taux de transformation des visites virtuelles en mise en application réelle est de moins de 0.01%… Ce qui est vraiment très peu sachant qu’il doit y avoir moins de 100 personnes différentes qui visitent le site chaque mois.

Je sais que le frein principal reste ma situation géographique et que mon public est Paris-centré (il est plus difficile de faire bouger un Parisien que de faire venir un Lillois ou un Bruxellois !)

Le second frein c’est le passage du virtuel ou réel. Je m’aperçois que la timidité et la prudence sont vraiment très hautes (en tout cas pour mon public). Ce qui est dommage pour tout le monde.

Et enfin, le fait que je fasse payer mes prestations. Je ne suis pas cher, vraiment. J’offre une prestation rare et de qualité. Je suis expérimenté et investi dans un mouvement de constante amélioration de mes qualités premières. Mais j’offre une prestation qui est parfois sexuelle et je me dis que c’est sans doute la raison pour laquelle les gens ne veulent pas payer.

Mais le prix n’a rien à voir avec le sexe ! Ce que je fais payer c’est mon travail avant tout. J’offre le gîte et le couvert.

Pour ce qui est du BDSM :

Et je parle du BDSM, pas de la soumission ou des jeux de rôle, je pense arrêter ou au moins faire une pause longue durée. Ce milieu est exigeant et beaucoup trop de gens m’ont fait regretter de m’y être investi. Le BDSM, pour moi, c’est un jeu sérieux où on se dévoue. Peu de gens semblent partager mon opinion et trop de gens se sont servis de moi pour leur propre plaisir égoïste.

Je vais continuer les dressages hypnotiques, mais je vais revoir mes prestations afin d’éviter d’attirer les parasites du fétichisme.

Pour ce qui est du virtuel :

L’investissement en temps (et un peu en matériel) est assez énorme pour offrir un site de qualité. J’aimerai passer sur un site plus professionnel et moins « blog » afin de montrer un travail plus sérieux.

Mais un webmaster coûte cher et je n’ai pas les moyens ni les clients nécessaire pour vous offrir un site de la qualité que vous méritez.

Pour ce qui est du réel :

La communauté francophone des fétichistes de l’hypnose réfléchi à un projet spécial pour 2019. On vous garde la surprise. Nous sommes 3 et bien que rien est fait, dites-vous que le projet est entre des mains sérieuses et qu’il verra le jour. Restez connecté 😉

Je vais également participer à un autre camp BDSM où je ne m’occuperai que de l’hypnose fétichiste (un peu comme la dernière fois). Je n’ai pas encore les dates mais se sera en juin ou en juillet. Je compte profiter de cet événement pour proposer un show d’hypnose érotique afin de créer un spectacle écrit et de le jouer ensuite partout en France.

Ce show sera donc interdit au moins de 18ans et sera fait pour un public non timide 😉 Je ne vous en dis pas plus pour l’instant.

 

Conclusion :

Cet article n’est là que pour rassurer et informer. Je ne suis ni absent ni démotivé. Je n’arrive juste pas à écrire ni à faire de vidéo pour l’instant.

Je ne poste pas tout ce qui m’arrive car je souhaite ne pas répéter dix fois les mêmes choses. J’espère pouvoir fournir bientôt la vidéo et peut-être retravailler mes prestations.